Christophe Maé - L'Attrape-Rêves

Publié le par carkiela

Je ne suis pas une rêveuse et je le regrette. Quoique je suis très TERRE à TERRE, ce qui ne permet pas du tout de s'éloigner de ce qui se passe sur cette terre, qui est devenue une terre de misère, pour des nombreux de nos contemporains. Je ne peux pas ne pas y penser. Je passe parfois par dessus, mais c'est là, dans mes entrailles, dans mon cœur, dans mon cerveau impossible d'avoir de répit Je m'occupe énormément, c'est normal sinon ce serait trop difficile de ne presque jamais quitter cet état de tristesse lorsque je pense à notre monde, aux enfants en cette période, à leurs parents. Qui sait, vous pensez qu'un Père Noël y puisse quelque chose ? Non, ceux qui peuvent fouettent d'autre chats. j'espère qu'avec le temps ils seront aussi TERRE à TERRE que moi, et eux auront je le souhaite des regrets.

Tiens, en ce même moment j'entends dans mon dos, mon ami ZORRO. J'aimerai qu'il en sorte un de derrière les fagots, afin de venir changer un peu en profondeur, tout ce qui ne fonctionne pas.

Bonne soirée à tous, Je sous souhaite une bonne nuit. (L'avez vous méritée ? Moi oui !

 

 

 

JChristophe Maé

 

Toi l’attrape-rêves, tu le sais bien ouais
Comme l’on vit on rêve
Et comme l’on rêve on devient!

Toi qui, veille sur nos nuits
Je te dis merci, petit morceau de lune
Oui toi, qui garde bien en vie
Tous nos secrets, nos rêves dans tes plumes

Toi qui, veille sur mes nuits
Protège bien mes têtes blondes
Protège un peu les brunes aussi
On le sait bien, y’aura de la place pour tout le monde

Les mauvais rêves que tu emprisonnes ne feront plus de mal à personne
Balance-toi oui, balance-toi au-dessus de nos nuits
Des grands, comme des tout petits bonhommes

Toi qui traques les rêves
Oui toi qui le sait bien
Comme l’on vit on rêve
Comme l’on rêve on devient

Toi qui traques les rêves
Oui toi qui le sait bien
Comme l’on vit on rêve
Comme l’on rêve on devient

Toi qui, ami du vent
Vas-y fait danser les plaintes lointaines
Oui toi, qui des nuits de l’enfant
Nous fait toujours le petit jour sans haine

Toi qui veille sur les vies
Des autres et de tout ceux qu’on aime

Tu n’oublies pas oui pense aussi
A tout ces braves gens à jamais à la traîne

Les mauvais rêves que tu emprisonnes ne feront plus de mal à personne
Balance-toi, oui balance-toi au dessus de nos nuits
Des grands comme des tout petits bonhommes

Toi qui traques les rêves
Oui toi qui le sait bien
Comme l’on vit on rêve
Comme l’on rêve on devient

Toi qui traques les rêves
Oui toi qui le sait bien
Comme l’on vit on rêve
Comme l’on rêve on devient

Rêve de l’indien qui danse sous la pluie
A mon indienne qui aimait trop la vie
Cadence-les, oui balance-les
Les beaux rêves cachés de ceux qui n’ont pas osés

Rêve de l’indien qui danse sous la pluie
A mon indienne qui aimait trop la vie
Cadence-les, oui balance-les
Les beaux rêves cachés de ceux qui n’ont pas osés

Toi qui traques les rêves
Oui toi qui le sait bien
Comme l’on vit on rêve
Comme l’on rêve on devient

Toi qui traques les rêves
Oui toi qui le sait bien
Comme l’on vit on rêve
Comme l’on rêve on devient

 

Paroles de L'attrape-rêves © Warner/Chappell Music Ltd

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article